Le Leste brun, à rechercher en novembre !

Sympecma fusca (Vander Linden, 1820), le Leste brun.

Le Leste brun est un odonate zygoptère de la famille des Lestidae. D’une longueur totale de 25 à 30 mm, il possède un corps clair, ponctué de marques brillantes de couleur brune, sur la partie supérieure de la tête, du thorax et de l’abdomen. Comme tous les zygoptères, il maintient ses ailes fermées au repos, de part et d’autre de son corps délicat.

sympecma fusca

Cliché pris le 20 avril 2013 à Assérac (44) par Jean-Pierre Favretto.

Ses milieux

Les larves vivent dans les eaux stagnantes à faiblement courantes. Le Leste brun se reproduit aussi bien en eau douce que légèrement saumâtre, mais tolère mal la pollution.

Période d’activité

Les imagos volent de juillet – période de l’émergence – à novembre, et reparaissent de mars à juin, après avoir hiverné. C’est au printemps qu’ils se reproduisent.

Comment l’observer

On peut l'observer d’autant plus aisément qu’il s’agit d’une des dernières espèces à pouvoir être vues en fin de saison. L’automne est une période d’erratisme, où ces insectes recherchent un lieu favorable à leur hibernation. Ils affectionnent les clairières, les bois et leurs lisières, ainsi que les landes. Ils y trouvent abri sous les amas de feuilles mortes, les fagots, sur les mousses ou dans les touffes d’herbes sèches, avec lesquels ils se confondent par homochromie.

Télécharger la fiche de Sympecma fusca au format PDF

Aidez-nous à construire la cartographie de cette espèce en Loire-Atlantique et en Vendée en nous communiquant vos observations à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Une observation comprend (lieu-dit, commune), une date, un auteur et une espèce.

 

Gortyna borelii en Loire-Atlantique

L'atlas entomologique régional remercie la revue Alexanor ainsi que Pascal Rousse pour leur aimable autorisation de mettre en ligne sur ce site deux articles concernant Gortyna borelii, notamment sa situation en Loire-Atlantique. Ils ont été publiés dans le tome 27 de la revue Alexanor (octobre-décembre 2015 Suppl. Fasc. 4) consacré au "Bilan synthétique sur la connaissance de la Noctuelle des Peucédans en France Gortyna borelii (Pierret, 1827)" :

La Decticelle cendrée, à rechercher en octobre !

Pholidoptera griseoaptera (De Geer, 1773)

pholidoptera griseoaptera versoLa Decticelle cendrée est une sauterelle de couleur sombre (le plus souvent brune, parfois grise ou rougeâtre). Le mâle mesure entre 13 et 15 mm (sans les antennes) alors que le corps de la femelle atteint 15 à 18 mm, auxquels il faut ajouter un centimètre de plus pour son long oviscapte courbé (voir photo). Cette sauterelle ne vole pas, ses organes de vol étant réduits à très peu de choses (tout juste visibles sous le pronotum chez les femelles, dépassant de 5 mm chez le mâle). Un autre critère caractéristique, mais qui nécessite la manipulation de l'insecte, est la couleur jaune vif de sa face ventrale.

Ses milieux

Pholidoptera griseoaptera est une espèce de lisières forestières, de fourrés et de pied de haies qui, une fois n'est pas coutume chez les orthoptères, apprécie les lieux ombragés.

Période d’activité

On peut observer cette espèce adulte du mois de juin au mois de novembre. Peu visible en matinée, elle est en revanche très active l'après-midi et en début de nuit.

Comment l'observer

C'est en parcourant ses milieux de prédilection que vous pourrez l'observer, souvent prenant le soleil sur la végétation dans des tâches de lumières passant à travers les frondaisons des arbres. La stridulation des mâles étant très caractéristique, nous vous invitons à prendre le temps de les écouter quand vous les observerez pour faciliter leur détection par la suite.

pholidoptera griseoaptera

Tous les clichés ont été pris par Patrick Trécul, en forêt d’Aizenay (85) en 2008.
Nous vous invitons à découvrir son site internet à l’adresse suivante :  http://www.patricktrecul-guidenature.com/

 

Télécharger la fiche de Pholidoptera griseoaptera au format PDF

Aidez-nous à construire la cartographie de cette espèce en Loire-Atlantique et en Vendée en nous communiquant vos observations à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Une observation comprend un lieu (lieu-dit, commune), une date, un auteur et une espèce.